Sarko provocateur

Publié le

Un pas de plus dans la provocation



« En France, on ne s’aperçoit même plus quand il y a une grève… » s’esclaffe Bling-bling devant l’assemblée de l’UMP samedi 4 juillet 2008.

Tiens donc, le même jour, Goodyear à Amiens, explose. Ce n’est pas la première, ni la dernière. « Non aux 4 X 8 ». Assez d’être obligés de travailler plus en gagnant moins !

La courbe des grèves est en augmentation depuis quatre années. Le nombre de grévistes, la forme des conflits se radicalisent, mais Bling-bling organise le silence dans les médias. Depuis le 1er février et la courageuse grève des caissières de Carrefour, il y a eu des centaines de grèves pour les salaires que TF1 se charge d’anesthésier en empêchant qu’elles prennent conscience de leur nombre, de leur force, de leurs revendications communes…

Bling-bling s’est joué des syndicats, les a opposés les uns aux autres, du catastrophique accord du 11 janvier au non  moins mauvais accord du 9 avril, il a manipulé les directions pour qu’elles jouent « perso » au lieu de chercher un front syndical commun uni…

 Mais tout cela s’accumule. Espérons voir venir l’explosion salutaire ! Et massivement dans tout le pays ! Pour les salaires en premier : 10 euros de l’heure minima, le Smic à 1500 euros tout de suite, 200 euros pour tous tout de suite.

(D'après Gérard Filoche, le dimanche 5 juillet 2008
)

Commenter cet article