Obama, Sarkozy et les Scum (racaille)

Publié le

Lors de la conférence d epresse donnée en commun à l'Elysée par le candidat américain Obama et par le Président Sarkozy, une journaliste américaine, Mme Amanpour, a posé la question suivante ! (traduction plus loin)


Mr. President Sarkozy, you know that in France the presence of Barack Obama and what he’s done in terms of breaking the barriers in the United States has sort of made a resurgent black consciousness movement here. The black people in France are very proud and very hopeful for their future.

They also live, many of them, in poor situations. And you know you’ve had your own riots here, and protests and disturbances in the "banlieue" and the Cité. At one point when we were covering those riots, when you were Interior minister, you called the rioters "scum." And I’m wondering whether you feel today, when you stand next to somebody you clearly admire so much and who has broken so many barriers, that you regret that term, or that you wish you hadn’t said it.


Monsieur le Président Sarkozy, vous savez ce que la candidature de Barack Obama a fait  pour briser les barrières aux États-Unis et redonner de l'élan à la conscience noire. Les Noirs en France sont très fiers et très optimiste pour leur avenir.

Mais beaucoup d'entre eux vivent dans de mauvaises situations. Vous avez eu des émeutes et  des perturbations dans la "banlieue" et la Cité. Lorsque vous étiez ministre de l'Intérieur, vous avez appelé les émeutiers "racaille". Et je me demandais si aujourd'hui, quand vous êtes à côté de quelqu'un que vous admirez et  qui a brisé tant d'obstacles, si vous ne regrettez pas ce que vous avez dit ?

 

Dans sa réponse Nicolas Sarkozy a affirmé qu'il n'y avait eu aucune émeute depuis son élection. Tiens donc, et Villiers-le-bel ? Sarkozy a oublié. Ou menti ??

Il a dit aussi : « depuis trois décennies, tous vos ministres des affaires étrangères n'ont pas des noms américains : madame Albright, Colin Powell, madame Rice ».Tiens donc ! Dans ce pays d'immigration récente, il y a donc des noms typiquement américains et d'autres qui le sont moins ?

Il a rappelé avoir pris au gouvernement Mmmes Rachida Dati, Fadela Amara et Rama Yade. Une façon de dire que, peut-être, leurs ancêtres ne sont pas des Français de souche .


 

Commenter cet article